Il est d’abord nécessaire de savoir ce qu’elles contiennent pour ainsi déterminer leur dangerosité.

La plupart de ces boissons, contiennent de la Taurine, de la Caféine, du glucuronolactone, des vitamines B, du ginseng…

 La taurine, un acide aminé souvent retrouvé dans différents aliments cependant en moindre quantité que dans les boissons énergisantes.

En grande quantité, elle est responsable d’hyperactivité et peut même engendrer des troubles du comportement de type psychose.

La caféine se retrouve souvent en quantité importante dans ces boissons (en moyenne 50 g à 145 g pour 250 mL).

Nous rappelons qu’une consommation excessive de caféine peut entraîner des palpitations accompagnées d’une augmentation de la pression artérielle.

La glucuronolactone en quantité importante s’avère potentiellement toxique pour les reins.

Les vitamines B sont essentielles au bon fonctionnement du corps et à ainsi être en bonne santé, cependant certaines marque de boissons dépasse le seuil d’apport maximal quotidien en vitamines B.

Le ginseng aurait pour vertu le renfort du système immunitaire ainsi qu’un rehaussement de l’humeur.

Cependant, encore aujourd’hui, aucune étude n’a prouvé son efficacité de manière scientifique.

Ces différents éléments peuvent avoir de nombreuses conséquences en termes d’effets secondaires sur la santé et sur plusieurs niveaux.

– Système nerveux: La perte de sommeil, des maux de tête ainsi que de l’anxiété

– Cardiaque: De l’arythmie, une augmentation de la pression artérielle ainsi qu’une accélération du rythme cardiaque.

– Digestif: Des brûlures d’estomac peuvent apparaître ainsi qu’une surproduction d’acides.

– Rénal: Peut causer une déshydratation ainsi qu’une perte de minéraux importante à cause de la production d’urine en quantité importante.

De plus, des mélanges entre alcool et boissons énergisantes peuvent provoquer une intoxication.

En effet, la consommation de boissons énergisantes masque les effets de l’alcool et ainsi, il y entraînerait une dépendance plus facile à l’alcool.

Les personnes qui devraient s’en abstenir sont les personnes souffrant de troubles cardiaques, troubles anxieux, et d’hyperactivité.

Ces boissons s’avèrent nocives pour les femmes enceintes ainsi que les enfants en dessous de l’âge de 12 ans de part leur niveau élevée en sucre et caféine.

Ces boissons sont donc à consommer occasionnellement et avec modération.

L’Équipe Naor vous remercie pour votre lecture.

À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 7 =